Le Transversal a ouvert ses portes en 2005, au cœur du Mac/Val, le musée d’art contemporain du Val de Marne, le premier musée d’art contemporain en banlieue parisienne.
Pendant quatre ans, le Transversal, par delà le service de restauration rendu aux visiteurs, a mené une véritable action culturelle au sein du musée. Le Transversal a fermé ses portes en juillet 2008.

La philosophie du Transversal profite du décloisonnement des disciplines.

L’expérience du Transversal se développe avec l’ouverture des disciplines artistiques sur les autres pratiques créatives. Cet accès vers l’art n’est qu’un prolongement des travaux des nouveaux réalistes, pour qui le quotidien est le matériau privilégié de la création. Dans cette dynamique, le monde de l’art a alors accepté les recherches en provenance des univers du design, de la mode, de la bande dessinée, de la cuisine…

L’équipe du Transversal

À l’origine du Transversal, quatre amis se sont rassemblés, chacun apportant ses compétences. Benjamin Pelletier le directeur du restaurant, Inaki Aizpitarte et Laurent Chareau, chefs, et Gilles Stassart, responsable artistique. Benjamin Pelletier a été emporté par une maladie fulgurante. Inaki Aizpitarte a quitté l’équipe pour reprendre Le Chateaubriand à Paris XIe et Laurent Chareau, Le chat à Cosne-sur-Loire. Gilles Stassart a dû reprendre la direction du Transversal ainsi que le poste de Chef et de fait a plongé au cœur de la cuisine et de la restauration.

Le plats d’exposition

Outre le quotidien pour la création de cartes de déjeuner et de dîner, le Transversal invitait à chaque exposition temporaire, l’artiste à l’honneur, à créer en collaboration avec les cuisiniers « le plat d’exposition », une œuvre comestible en relation avec le contenu de l’exposition : une pénétration de l’art sur la table du restaurant.

mono Lapin © Nicolas Hoffmann

Mono Lapin © Nicolas Hoffmann

À l’occasion de l’exposition monographique sur Jacques Monory du 18 novembre 2005 au 26 mars 2006, l’équipe du Transversal a réalisé le râble de lapin mi-cuit au vin blanc et aux racines. Du bleu de méthylène, caché sous la garniture apparaissait lorsque les serveurs versaient le bouillon dans l’assiette des convives.

Menu exposition Claude Closky - 2008 - Mac/Val © Marc Domage

Menu exposition Claude Closky – 2008 – Mac/Val © Marc Domage

Pour de l’exposition de Claude Closky du 22 mars au 22 juin 2008, l’équipe du Transversal a réalisé un menu en BD. Le menu est alors la représentation de plats servis en deux dimensions, à plat.


L’action culturelle du restaurant au sein du musée d’art contemporain

Visite gustative - 2008 © Mac/Val / Jean-Luc Vilmouth

Visite gustative – 2008 © Mac/Val / Jean-Luc Vilmouth

Les visites gustatives

Le Mac/Val est le premier musée a avoir accepté que des cuisiniers viennent officier au sein des collections pour mettre en place un programme régulier de visites gustatives. Ces visites ont été inscrites au programme de la médiation du musée. Cette coordination des équipes des médiateurs du Mac/Val et des cuisiniers du Transversal représente une première et participe à la volonté de désenclaver l’art contemporain, de permettre une  ouverture vers des publics souvent exclus. L’idée de ces visites est de donner aux visiteurs des bouchées dans l’espace même du musée. Ces bouchées sont des créations inspirées par des éléments tirés des œuvres. Elles ont pour objet de rendre sensible l’œuvre. Le visiteurs ingère un élément représenté en goût de l’œuvre ainsi le commentaire passe-t-il par les sens et l’expérimentation et non par le discours.

Visite gustative - 2008 / Mise en place pour le musée

Visite gustative – 2008 / Mise en place pour le musée

– Galerie photo (à venir)

Interventions d’artistes

Le Transversal invitait régulièrement des artistes à participer à la vie du restaurant. L’action des artistes dans le restaurant, c’est d’abord une remise en question de la routine qui est à l’origine de l’essoufflement des équipes.
L’intervention des artistes s’est déroulée à tous les niveaux et par-delà le simple accrochage d’une œuvre qui devient décorative, c’est dans le fonctionnement du restaurant et plus largement dans une réflexion générale sur notre alimentation que les artistes ont étendu le champ de leur réflexion.

Vitrophanies par Gwen Rouvillois - 2008

Vitrophanies par Gwen Rouvillois – 2008

L'Étrangère © Charwei Tsaï - 2007

L’Étrangère © Charwei Tsaï – 2007

Machine à distiller le coca © Fred Pradeau - 2005

Machine à distiller le coca © Fred Pradeau – 2005